Restauration de la Charte de Jeanne de Flandre
Le 06/08/2015 à 10h51 par Archives municipales
Résumé

Le document le plus emblématique du fonds municipal s'est refait une beauté.

Elle n'avait quitté Lille qu'une seule fois depuis son octroi à la Ville par la comtesse de Flandre en 1235. Presque 800 ans après sa rédaction, la charte de Jeanne de Flandre - l'un des documents les plus précieux du fonds municipal - est partie en restauration durant près de deux mois.

 

Malgré son âge avancé, la charte est plutôt bien conservée et même si son état ne nécessitait pas de lourde opération de restauration, le nettoyage et le reconditionnement dont elle a bénéficié sont des étapes essentielles de la conservation préventive (c'est-à-dire toutes les opérations qui permettent d'assurer une bonne conservation des documents dans le temps).

 

La charte a d'abord fait l'objet d'un nettoyage à sec recto-verso :

 

 

 

Pour cela, les restaurateurs ont d'abord effectué un brossage au pinceau chinois qui permet un dépoussiérage efficace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Est venue ensuite l'étape du gommage à l'aide d'une gomme douce non abrasive, afin d'effacer les tâches qui ont pu apparaître sur le document au fil du temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le document a finalement été brossé intégralement pour enlever tous les résidus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La charte a ensuite été enfermée pendant quelques heures dans une chambre à humidification appelée "chambre Lascaux". Ce séjour prolongé dans un caisson à humidité contrôlée a permis de détendre et d'assouplir progressivement la peau (puisque la charte est rédigée sur parchemin).

 

 

A l'issue de cette opération, le document a été redressé et mis à plat. Pour procéder au séchage, il a ensuite été disposé entre plusieurs couches de feutre absorbant et de buvards, le tout chargé de poids.

 

 

Les restaurateurs ont ensuite confectionné, à partir de carton plume neutre et permanent, une boîte de conservation sur mesure pour la charte. Celle-ci est équipée de niches de présentation pour le document et pour les sceaux ce qui permet de limiter au maximum la manipulation lors des expositions au public.

Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé