1947: Les livres d'or
Le 06/01/2015 à 16h29 par Archives municipales
Résumé

Les livres d’or ou comment des registres de signatures peuvent être les témoins de la vie d’une commune.

Connaissez-vous le point commun entre l’ex-chancelier allemand Willy Brandt, l’Abbé Pierre et Son Altesse Royale d’Angleterre Diana ?

 

Tous ont un jour été reçus par le Maire au sein de l’Hôtel de ville de Lille.
Lors de leur visite, le maire leur a demandé, ainsi qu’à d’autres visiteurs, de signer le livre d’or de la ville.
Ces livres d’or (non encore cotés) existent depuis 1947. Ils ont été versés aux Archives municipales par le service du protocole de la mairie et sont des témoins précieux de toutes les visites officielles sous le beffroi de Lille.

Au premier abord, ces registres peuvent paraître anecdotiques mais la consultation de dossiers complémentaires, conservés dans la sous-série 6K1 « visites officielles et distinctions honorifiques », leur donnent davantage de sens. Cette sous-série renferme en effet les documents relatant les coulisses de ces visites prestigieuses (ex. : visite du Général de Gaulle en 1947 coté 6K1/10).

Le premier livre d’or fut mis en place en 1947 à l’occasion de la visite du président Vincent Auriol. Depuis ce jour, la Ville de Lille continue à le faire remplir pour chaque visite officielle.

 

 

Le 12 Juillet 1947, Denis Cordonnier, maire de Lille, reçoit Vincent Auriol, Président de la République nouvellement élu. Le Président souhaite saluer la population de la région du Nord qui a beaucoup souffert de la guerre. Vincent Auriol commence donc sa visite de deux jours dans la région par les villes de Boulogne, Calais et Dunkerque et arrive à Lille le 12 juillet vers 17h50. Il est accueilli par une « délégation municipale » composée par le Maire et ses deux premiers adjoints. Lors de sa visite, le Président se rend au Monuments aux Morts de la ville avant de passer en revue les délégations et les détachements qui se trouvent place de la République. Il se rend ensuite en Préfecture. En fin de journée, une réception est organisée en son honneur au sein de l’Hôtel de Ville. C’est à ce moment là qu’il signe le livre d’or et reçoit la Médaille de la ville. Par la suite, le Président prononce un discours  au pied du beffroi avant de terminer sa visite de Lille par la Chambre de Commerce.

 

Le lendemain, le Président de la République poursuit son déplacement dans le Nord en se rendant dans les villes d’Ascq, Roubaix, Tourcoing et encore Douai.

 

 

 

En feuilletant les livres d’or de la Ville de Lille, on peut remarquer que chaque personnalité laisse son empreinte à sa manière. Si la plupart se contente de laisser une simple signature, d’autres laissent un témoignage plus étoffé, soit par les mots (phrase de l’Abbé Pierre : « La beauté d’une ville n’est pas dans ses palais, pas même dans la plus belle des cathédrales mais de n’avoir pas une famille sans logements. Merci à tous ceux qui agissent pour cette beauté. C’est là que chacun rencontre l’Eternel qui est Amour ») ou le dessin (par exemple: Haroun Tazieff reçu en 1985 et alors secrétaire d’état).

 

 

 

Ainsi, grâce à ces livres d’or, vous pourrez entrer dans l’histoire de Lille par un chemin de traverse avant de poursuivre sa découverte par le biais d’autres chemins plus habituels.

 

 

Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé