2002: Projets d'installations urbaines
Le 15/06/2015 à 09h51 par Archives municipales
Résumé

Certaines archives anciennes, même les plus précieuses, ont un jour été des documents d’activité dont l’utilité était purement administrative. De même, certaines archives contemporaines, à l'image de ces croquis d'Oscar Lloveras, auront un jour un intérêt historique en tant que témoignage de l’activité municipale.

Projet pour l'ilôt Comtesse

 

Une archive contemporaine

 

Suite à une campagne de collecte menée dans le cadre des élections municipales de 2014, le fonds des archives municipales est venu s’enrichir de plus de 100 mètres linéaires de documents produits par les élus lillois. Ces archives, à la frontière des activités administratives et politiques, apportent un éclairage original sur les processus de prise de décisions ainsi que sur la manière dont est administrée la municipalité.
 
Le document que nous vous proposons de découvrir est issu du versement de Catherine CULLEN, qui fut adjointe déléguée à la Culture de 2001 à 2014.
Il s’agit d’un carnet de croquis de format A3 qui présente plusieurs projets d’installation d’œuvres d’art dans différents espaces verts de la Ville (jardin botanique, jardin Vauban...). Elle est cotée 509W51 car elle provient d’un versement de la série continue W, autrement dit des archives contemporaines. Dans ce carnet, sont réunis pour chaque espace donné des dessins, des schémas et des mises en scène des œuvres pour chacun des espaces urbains sélectionnés.

 

Projet pour le Palais des Beaux-Arts

 

Projet pour le Palais des Beaux-Arts

 

L’auteur, Oscar LLOVERAS, est un artiste plasticien connu pour ses réalisations monumentales. D’origine argentine, il a vécu tour à tour en France, en Australie et au Japon et a exposé dans le monde entier. Au moment de la production de ce document (2002), l’artiste avait déjà collaboré avec la Ville de Lille notamment pour les expositions « Œuvres récentes » à l’église Sainte Marie Madeleine (1999) et « Frontières » au Centre d’Art Contemporain de Lille (2001). Il sera de nouveau sollicité pour les expositions « Univers Graphique » (2003) et « 20 ans de Peinture » à la Maison de Quartier du Faubourg de Béthune (2004).

 

 

Un projet d’action culturelle

 

Depuis de nombreuses années la Ville de Lille porte une politique culturelle forte, couronnée en 2004 par son accession au rang de Capitale Européenne de la Culture. Outre son aspect visuel attrayant, ce document est un témoignage de cette volonté constante de placer la culture au cœur de la politique municipale.

 

C’est en 2002 que la Ville fait commande à l’artiste de plusieurs œuvres dans le cadre d’un projet d’action culturelle nommé « In Situ ». Un atelier est mis à sa disposition, au cœur du quartier Bois-Blancs. La Culture étant comprise comme un enjeu de cohésion sociale, il s’agit là d’un moyen de sensibiliser, voire d’associer les habitants à la démarche artistique.

 

Certains des projets présentés dans ce document n’ont jamais vu le jour. Pour les projets sélectionnés, l’installation se fit par étapes au cours de l’été 2003. D’abord dans un espace vert situé Avenue du Peuple Belge (à proximité de l’Hospice des Bateliers) puis au Jardin Vauban et au Jardin botanique. Un parcours de visite fut mis en place, invitant à la découverte de l’espace urbain lillois par l’intermédiaire de l’art.

En septembre 2003, les travaux préparatoires au projet (maquettes et croquis) firent l’objet d’une exposition au Palais Rihour.

 

Projet pour le Jardin Vauban

 

 

Projet pour l'Hospice Général


Ce document fut initialement produit par l’artiste dans le but de présenter son travail. Cependant, une fois replacé dans son contexte, il prend une toute autre dimension : celle d’un témoignage de la naissance d’un projet d’action culturelle porté pas la municipalité.

 

Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé