Décembre 1918 : un arbre de noël pour les enfants lillois offert par les troupes britanniques
Le 11/12/2018 à 16h32 par Archives municipales
Résumé

Pour clôturer le cycle de documents du moment relatif à la Grande Guerre à Lille, nous vous proposons de découvrir l’aide apportée par les Britanniques à la population lilloise suite à la libération de la ville en octobre 1918.

Invitation à l'arbre de Noël organisé par le Général Bryan Mahon,

Gouverneur de Lille, le 29 décembre 1918

Archives municipales de Lille - 4H297

 

 

Occupée par l’armée allemande depuis le 13 octobre 1914, la ville de Lille est libérée par les troupes Britanniques le 17 octobre 1918. Après 1465 jours d’occupation, les Lillois accueillent avec une joie immense les soldats britanniques venus les libérer.

 

La Ve armée britannique s’installe à Lille pendant plusieurs mois et propose des divertissements aux soldats comme aux civils. Quelques jours après la libération de la ville, des concerts de musique militaire sont par exemple organisés quotidiennement sur différentes places de Lille.

 

Mais les britanniques apportent également une aide précieuse aux civils. La population, qui s’élève à 127 360 habitants en 1918[1], sort en effet très appauvrie et affaiblie par les nombreuses privations connues pendant cette période. L’insuffisance de l’alimentation, à la fois en quantité et en qualité, et le travail forcé ont eu notamment de nombreuses conséquences sur la santé des habitants restés à Lille (femmes, enfants, jeunes hommes, personnes âgées).

 

En décembre 1918, le général Bryan Mahon[2], gouverneur de Lille, organise ainsi un arbre de Noël à destination des enfants pauvres de Lille. Un spectacle est proposé aux enfants le 29 décembre 1918 dans le Grand Théâtre de Lille (l’Opéra aujourd’hui). Au programme : une comédie en 3 actes et des chants en anglais et en français.

 

Le Général propose également d’offrir des cadeaux aux orphelins de Lille. Le Maire adresse ainsi une lettre le 23 décembre à différentes institutions lilloises pour connaitre le nombre d’enfants accueillis. L’inspecteur de l’assistance publique du Nord, Monsieur Hamel, indique ainsi que 357 enfants, de la naissance à 21 ans, sont hébergés dans leur établissement. « Je me réserve d’adresser à M. le Général MAHON l’expression de ma reconnaissance pour la pensée généreuse qu’il a à l’égard de nos orphelins » répond t-il le jour même.

 

Billet et programme de l'arbre de Noël du 29 décembre 1919

Archives municipales de Lille - 4H297

 

 

A la libération, la gestion du théâtre de Lille est reprise par l’armée britannique[3]. La section de divertissement de la Ve armée, « les Gaieties », y organise des pièces de théâtre et des projections cinématographiques.

 

Entête du contrat passé entre les "Gaieties" et la Municipalité pour la gestion du théâtre 

Archives municipales de Lille - 4H297

 

Le contrat passé pour la gestion du lieu entre les « Gaieties » et la Municipalité prévoit que la moitié des recettes des spectacles est réservée pour les troupes britanniques, l’autre moitié est quant à elle destinée à aider la population Lilloise.

 

Le 11 novembre 1918, Charles Delesalle, le Maire de Lille, remercie chaleureusement le lieutenant Henson : « Je vous adresse mes plus vifs remerciements pour la somme que vous n’avez envoyée comme produit de la représentation théâtrale. Je suis ému de voir combien les populations étrangères fraternisent avec mes concitoyens et je vous assure de la profonde gratitude des familles nécessiteuses dont votre généreux don va alléger l’indigence ». Une grande soirée de gala est également organisée le 5 janvier 1919.

 

Programme de la Grande soirée de Gala du 5 janvier 1919

Archives municipales de Lille - 4H297

 

 

La population britannique souhaite également apporter son aide aux Lillois. Charles Delesalle reçoit ainsi un télégramme en janvier 1919 de Manchester :

 

« Manchester Schooll children send best wishes for a happy fete and hope that a happy child life will soon be again restored to the children of Lille. Shann Chairman, Education Committee Manchester.

 

« Les enfants des écoles de Manchester envoient leurs meilleurs vœux pour une heureuse fête et espèrent qu’une vie heureuse d’enfant sera bientôt restaurée pour les enfants de Lille ».

 

Télégramme de l'"Education Committee Manchester"

adressé au Maire de Lille en janvier 1919

Archives municipales de Lille - 4H297

 

Au nom des enfants de la ville de Manchester, le centre YMCA[4] de Lille organise également un arbre de Noël pour les enfants Lillois le 3 janvier 1919.


 

Mots clés : 
Notes de bas de page
Partagez cet article