1999 : la création du Conseil municipal des enfants
Le 21/01/2019 à 12h58 par Archives municipales
Résumé

Le Conseil municipal des enfants de Lille a 20 ans ! A l’occasion de l’installation du nouveau Conseil le 30 janvier 2019, les Archives municipales vous proposent de revenir sur sa création en 1999.

 

L’histoire du Conseil municipal des enfants (CME) de Lille commence il y a 20 ans, en mars 1999, date à laquelle Pierre Mauroy confie à Marie-Thérèse Dangrèaux, conseillère municipale, le soin de mettre en place un Conseil municipal des enfants « qui sera certainement un atout supplémentaire pour notre démocratie participative, déjà remarquée et saluée » indique Pierre Mauroy dans sa lettre de mars 1999[1].

 

C’est chose faite dès le mois d’octobre 1999 où la décision est actée par le Conseil municipal du 11 octobre 1999. La délibération annonce les trois idées fondamentales qui guident cette création :

  1. contribuer à la formation du jeune citoyen
  2. favoriser le dialogue entre les responsables politiques et les enfants
  3. permettre à l’enfant d’exercer ses droits mais aussi de lui faire prendre conscience de ses responsabilités et devoirs.

 

Extrait de la délibération créant le Conseil municipal des enfants

Archives municipales de Lille - 372W70

 

La mise en place du CME est le résultat d’un travail en partenariat avec l’éducation nationale, les parents d’élèves, des associations, les conseils de quartier, les élus et l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (ANACEJ) à laquelle la ville adhère depuis mai 1999.

 

Cette création s’inscrit en effet dans une dynamique nationale. Le premier CME est créé en France en 1979 dans la commune de Schiltigheim dans le Bas-Rhin. Il en existe 200 début 1990, 400 en 1992 et près de 2000 en 2011[2].

« Les conseils offrent aux jeunes un espace d’expression et d’action où ils disposent d’une meilleure écoute et où ils expérimentent en direct l’apport du débat démocratique » explique Claire Jodry, membre du premier CME de Schiltigheim, dans un article consacré aux conseils municipaux de jeunes[3]. Elle explique également que ces créations répondent à plusieurs objectifs énoncés dans la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989.

 

A Lille, les élections des premiers conseillers de 10 à 13 ans ont lieu en janvier 2000[4]. Ils se réunissent pour la première fois le 12 février 2000, dans l’Hôtel de Ville, en présence de Pierre Mauroy.

 

« Chers jeunes Lilloises, chers jeunes Lillois,

[…]

Vous avez une grande chance, celle de vivre dans une société démocratique, où chacun peut exprimer ses opinions. C’est pourquoi je suis vraiment très heureux de vous accueillir ce matin, et de vous installer dans vos fonctions de conseillers, car vous avez fait la démarche de la citoyenneté , et vous représentez également un peu aujourd’hui tous ces enfants du monde qui voudraient tellement en bénéficier.

Nous sommes ici, dans l’Hôtel de Ville, au cœur même de la démocratie municipale, dans la maison commune des Lillois.

[…]

Qu’allez vous faire au cours de votre mandat ? Vous allez, à votre tour, vous occuper de la vie quotidienne, de l’amélioration de notre cadre de vie collectif, mais en plus, vous allez le faire en pensant que vous préparez votre propre avenir, et celui des enfants que vous aurez peut-être un jour, et qui, à leur tour, voudront peut-être suivre vos traces.

[…]

Alors, chers jeunes concitoyens, mes chers jeunes collègues, je vous propose que nous travaillions maintenant ensemble, pour imaginer la ville du XXIème siècle, celle où vous serez des adultes libres dans une cité heureuse, Lille votre ville ! »

 

Discours de Pierre Mauroy à l'occasion de l'installation

du Conseil municipal des enfants le 12 février 2000

 Ville de Lille - DICOM - Philippe Beele

 

Dans son discours, Pierre Mauroy rappelle également que le CME d’Hellemmes existe depuis 1985 et que celui de Lille est le premier créé dans une grande ville française « C’est évidemment un motif de fierté pour nous. C’est aussi une nouvelle confirmation du rôle précurseur de notre ville en matière de concertation ». Cette politique de concertation a été initiée à Lille dès la fin des années 1960. Le CME est créé 21 ans après les conseils de quartier et 3 ans après le conseil communal de concertation.

 

 

Une du "Journal de Lille" de février 2000 sur la première séance

du Conseil municipal des enfants. Archives municipales de Lille - 1C8/3/2

 

 

Les 16 et 17 janvier 2019, les Lillois de 9 à 12 ans se sont rendus dans les écoles et les centres sociaux de la Ville pour élire leurs nouveaux représentants au sein du Conseil municipal des enfants et poursuivre ainsi la vocation décidée 20 ans auparavant.

 

Les 172 jeunes élus issus de tous les quartiers de Lille vont être amenés à donner leur avis sur les politiques municipales qui les concernent et à initier des projets citoyens.

 

Pour en savoir plus sur le Conseil municipal des enfants de Lille et les dernières élections, nous vous donnons rendez-vous sur le site de la ville où vous pouvez découvrir :

- l’article sur l’élection de jeunes élus

- le journal du CME, le Mini-lille, publié à 5000 exemplaires tous les trimestres

- les élus quartier par quartier

- les projets réalisés en 2018 par le CME

 

Vous pouvez consulter l'intégralité de la délibération du 11 octobre 1999 ci-dessous :

 

 

 

Délibération créant le Conseil municipal des enfants

Archives municipales de Lille - 372W70

 

 

 

Mots clés : 
Notes de bas de page
Partagez cet article
Billets proches
Le 30/01/2019 par Archives municipales