/medias/customer_197/Etat_fonds_illus/archives anciennes2_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Archives anciennes (antérieures à 1790).

  • Date :

    1088-1789

  • Présentation du contenu :

    Par définition, les archives anciennes sont l'ensemble des fonds antérieurs à la Révolution.

  • Historique de la conservation :

    La ville ayant été incendiée en juin 1213 par Philippe le bel, les Archives de Lille ne conservent  que 4 documents antérieurs à cet évènement. Ceci explique en partie une relative méconnaissance de l'histoire de la ville et de ses institutions avant le XIIIème siècle.

    Le fonds ne subit pas de réel préjudice durant l'Ancien Régime. Mis à l'abri dans la salle du conclave du palais Rihour par l'archiviste municipal Max Bruchet, les documents sont miraculeusement épargnés par l'incendie qui touche l'hôtel de Ville le 23 avril 1916.

  • Modalités d'entrée :

    En vertu des décrets des 14 et 22 décembre 1789 et de l'instruction du 8 janvier 1790, le législateur ordonne la remise aux municipalités nouvellement créées, de tous les titres, chartes et papiers des administrations abolies.

    A partir de la première partie du XIXème siècle, les documents antérieurs à la Révolution sont appelés « archives anciennes ».

  • Mode de classement :

    Les archives anciennes ne sont pas organisées conformément au cadre de classement national de 1926 qui n'a jamais été mis en place aux Archives municipales.

    Elles s'organisent donc autour de 5 ensembles (voir le document associé) :

    • Les Pièces aux Titres
    • Les Affaires Générales
    • Le récolement dit "Desplanque »
    • La série GG
    • L'assistance publique