Chargement
  • La libération de Lille

La Libération de Lille

Le 17 octobre 1918, les Lillois constatent à leur réveil que l’armée allemande est partie, mettant ainsi fin aux quatre années d’occupation. Toutes les cloches qui n’avaient pas été enlevées se mettent à sonner dans la ville. Dans la matinée, le fils du maire de Lille, le capitaine Carl Delesalle, atterrit sur l’esplanade. Il est symboliquement le premier militaire français à rentrer dans la ville fraîchement délivrée.

Libération. - Annonce de la libération: 1 affiche

Libération. - Annonce du maire: 1 affiche

Les troupes britanniques du général Birdwood font leur entrée dans la ville, non sans difficulté puisque les Allemands ont pris la peine de détruire tous les ponts, voie ferrées, routes et d’une manière générale tous les points d’accès avant leur départ.

Lille. - Pont de la Barre.

1918-1920

Lille. - Pont du Ramponneau.

1918-1920

Lille. - Pont de la Citadelle.

1918-1920

Lille. - Pont de la Citadelle.

1918-1920
La population de Lille, soulagée après ces quatre années d'occupation terribles, leur réserve bien entendu un accueil mémorable et le cortège qui remonte triomphalement la rue Nationale est accueilli sur la Grand Place par une foule en liesse qui chante la Marseillaise. 

Lille. - Porte de Douai.

1918-1920

Lille. - Grand'Place.

1918-1920

Lille. - Grand'Place.

1918-1920

Lille. - Grand'Place.

1918-1920

Lille. - Grand'Place.

1918-1920

Lille. - Grand'Place.

1918-1920

Libération. - Hommage à la 47ème division anglaise: 1 affiche

Crédits

Conception et textes : Archives municipales de Lille