Recherche de "Archives municipales"
18 résultats trouvés
1999 : une nouvelle façade pour la cathédrale Notre-Dame de la Treille

A l’occasion du vingtième anniversaire de l’inauguration de la nouvelle façade de la cathédrale Notre-Dame de la Treille le 19 décembre 1999, les Archives municipales reviennent sur sa construction, grâce au dossier de permis de construire conservé dans leurs fonds.


1991-1997 : la création de la galerie des sculptures au Palais des Beaux-Arts de Lille

Ce document du moment est le fruit d’une collaboration avec Annie Scottez-De Wambrechies, conservatrice en chef chargée du XIXe siècle au Palais des Beaux-Arts de Lille. Les documents présentés mettent en lumière l’aménagement de la galerie des sculptures, souvenir mémorable dans la carrière de la conservatrice. Ces documents font partie des archives qu’elle a versées en 2018 lors de son départ en retraite (référence 735W).


Décembre 1918 : un arbre de noël pour les enfants lillois offert par les troupes britanniques

Pour clôturer le cycle de documents du moment relatif à la Grande Guerre à Lille, nous vous proposons de découvrir l’aide apportée par les Britanniques à la population lilloise suite à la libération de la ville en octobre 1918.


30 juin 2000 : signature de l’Agenda 21

La signature de l’Agenda 21 est l’aboutissement de plus de dix ans de collaboration entre le milieu associatif et la Ville de Lille en matière d’environnement. Danielle Poliautre a été l’une des actrices de ce chantier qui a conduit à la prise en compte du développement durable dans les politiques municipales. Militante associative au sein de l’association Environnement et développement alternatif (EDA), présidente de la Maison de la Nature et de l’environnement, elle est élue adjointe à l’Environnement en 2001.


1937 : l’expertise des biens communaux par le cabinet Galtier, une mine d’informations sur le patrimoine communal

En 1937, la Ville de Lille confie au cabinet Galtier Frères l’expertise des biens communaux : bâtiments, monuments, mobilier et matériel. Le résultat de ce vaste projet, composé de 108 registres, constitue aujourd’hui une précieuse source sur l’histoire de l’ensemble des monuments et bâtiments communaux jusqu’en 1977 : musées, écoles, statues, théâtres, hôtel de ville, églises, etc. Les photographies et les plans contenus dans ces dossiers ont été numérisés en 2017 et 2018 et sont aujourd’hui consultables en version numérique en salle de lecture. Les photographies et une partie des plans sont également accessibles sur le site internet des Archives.


1916 : le journal de Louis Bureau, un précieux témoignage de la vie quotidienne des Lillois

Au côté des archives publiques produites par la municipalité, les Archives municipales de Lille conservent des archives privées, venant de particuliers, de familles ou encore d’associations ou d’entreprises.



Pour la période 1914-1918, les Archives conservent une dizaine de carnets de Lillois ayant vécu la guerre. Le journal tenu par Louis Bureau pour l’année 1916 est particulièrement intéressant car il apporte quantité de détail sur la vie quotidienne des habitants durant cette période d’occupation de la ville par l’armée allemande.


24 octobre 1918 : Mme de Bettignies annonce au maire de Lille le décès de Louise de Bettignies

Le 24 octobre 1918, quelques jours après la libération de la ville de Lille, Julienne-Marie de Bettignies écrit au Maire de Lille pour lui annoncer le décès de sa fille, Louise de Bettignies, décédée en Allemagne le 27 septembre 1918.


Octobre 1914 : Charles Delesalle appelle au calme les Lillois en cas de siège de la ville.

Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", les Archives municipales vous proposent une série de documents du moment autour de la Première Guerre mondiale à Lille. Nous commençons avec le siège de Lille par les troupes allemandes les 11 et 12 octobre et le début de l’occupation au travers des appels au calme du Maire, Charles Delesalle, affichés dans la ville avant l’arrivée des allemands.


Décembre 1916 : une deuxième vague d’évacuations vers la France non occupée.

Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", nous vous proposons sur le site internet quelques portraits de Lillois en complément du contenu de l'exposition.



Nous vous invitons aujourd’hui à partir sur les traces de huit femmes qui ont pu quitter Lille en décembre 1916 pour rejoindre leur famille en France non occupée.


Louis Baudouin, un archiviste touché par l’explosion des 18 ponts et l’incendie de l’Hôtel de Ville.

Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", nous vous proposons sur le site internet quelques portraits de Lillois en complément du contenu de l'exposition.



Nous vous invitons aujourd’hui à partir sur les traces de Louis Baudouin, l’archiviste de la mairie, victime de deux grandes catastrophes qui ont marqué la ville de Lille durant l’année 1916.


1915 : Le transfert des dépouilles des soldats français décédés lors du siège de 1914 vers le cimetière du Sud.

Le siège de Lille est marqué par des combats violents au sud de la ville, entre les portes des Postes et de Valenciennes. L’emploi d’artillerie lourde et de mines par l’armée allemande face à une fortification solide a causé des pertes importantes des deux côtés.



Pour en savoir plus sur le siège de Lille, voir le document du moment « Octobre 1914 : Charles Delesalle appelle au calme les Lillois en cas de siège de la ville ».


1999 : la création du Conseil municipal des enfants

Le Conseil municipal des enfants de Lille a 20 ans ! A l’occasion de l’installation du nouveau Conseil le 30 janvier 2019, les Archives municipales vous proposent de revenir sur sa création en 1999.


1978 : création des conseils de quartier

Cette année les conseils de quartiers fêtent leur quarantième anniversaire. L’occasion de revenir sur l’un des documents fondateur de la démocratie participative à Lille. La délibération du 29 juin 1978 organise les conseils de quartiers comme un organe de consultation qui rapproche les citoyens et les élus dans l’élaboration de la politique municipale.


1297 : Lille assiégée par Philippe le Bel

Lille est assiégée du 23 juin au 1er septembre 1297 par le roi de France Philippe IV le Bel. Malgré la défaite, Lille conserve ses pouvoirs. Découvrez les lettres patentes du roi et les raisons de ce siège de la ville, qui était pourtant rattachée à la couronne de France depuis 843.


1792 : Lille a bien mérité de la Patrie

Durant la Révolution française, les armées autrichiennes envahissent la France et encerclent Lille en septembre 1792. Suite à la conduite héroïque de la ville durant le siège, la Convention nationale prend un décret le 12 octobre 1792, portant que "la Ville de Lille a bien mérité de la Patrie".


1304 : Lille de nouveau assiégée par Philippe le Bel

Du 24 août au 23 septembre 1304, la ville de Lille est de nouveau assiégée par le roi de France Philippe le Bel. Les négociations pour la capitulation de la ville sont entamées dès le début du siège, avant même de connaître l’issue de la bataille. Nous vous proposons de découvrir les particularités de cette capitulation en date du 14 septembre 1304.


1708 : l'importance du maintien de la religion catholique à l'issue du passage de Lille sous gouvernance hollandaise

Lors de la guerre de succession d’Espagne, la ville de Lille est assiégée. Elle capitule le 23 octobre 1708 et est occupée par les Provinces Unies (actuels Pays-Bas). Les discussions entre les plénipotentiaires lillois et hollandais portent notamment sur la place de la religion réformée dans la ville nouvellement conquise. Un point sensible qui transparaît dans le document même de la capitulation.


1988 : une foire aux manèges d'hiver dans le Grand Palais !

Tout le monde connait la foire aux manèges de Lille, la plus grande de la région, qui s’installe sur le champ de Mars au printemps et à la fin de l'été. Mais avez-vous déjà entendu parler de la foire d’hiver couverte ?