Mots clés
Résultat de la recherche
11 novembre 1923: "A BAS LA GUERRE!"
Le 11 novembre 1923, dans une ville encore fortement marquée par quatre années d'occupation allemande, le maire Gustave Delory fait placarder sur les murs de la ville un vibrant appel à la paix et à l'amitié entre les peuples.
Louis Baudouin, un archiviste touché par l’explosion des 18 ponts et l’incendie de l’Hôtel de Ville.
Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", nous vous proposons sur le site internet quelques portraits de Lillois en complément du contenu de l'exposition. Nous vous invitons aujourd’hui à partir sur les traces de Louis Baudouin, l’archiviste de la mairie, victime de deux grandes catastrophes qui ont marqué la ville de Lille durant l’année 1916.
1915 : Le transfert des dépouilles des soldats français décédés lors du siège de 1914 vers le cimetière du Sud.
Le siège de Lille est marqué par des combats violents au sud de la ville, entre les portes des Postes et de Valenciennes. L’emploi d’artillerie lourde et de mines par l’armée allemande face à une fortification solide a causé des pertes importantes des deux côtés. Pour en savoir plus sur le siège de Lille, voir le document du moment « Octobre 1914 : Charles Delesalle appelle au calme les Lillois en cas de siège de la ville ».
Décembre 1916 : une deuxième vague d’évacuations vers la France non occupée.
Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", nous vous proposons sur le site internet quelques portraits de Lillois en complément du contenu de l'exposition. Nous vous invitons aujourd’hui à partir sur les traces de huit femmes qui ont pu quitter Lille en décembre 1916 pour rejoindre leur famille en France non occupée.
1916 : le journal de Louis Bureau, un précieux témoignage de la vie quotidienne des Lillois
Au côté des archives publiques produites par la municipalité, les Archives municipales de Lille conservent des archives privées, venant de particuliers, de familles ou encore d’associations ou d’entreprises. Pour la période 1914-1918, les Archives conservent une dizaine de carnets de Lillois ayant vécu la guerre. Le journal tenu par Louis Bureau pour l’année 1916 est particulièrement intéressant car il apporte quantité de détail sur la vie quotidienne des habitants durant cette période d’occupation de la ville par l’armée allemande.
24 octobre 1918 : Mme de Bettignies annonce au maire de Lille le décès de Louise de Bettignies
Le 24 octobre 1918, quelques jours après la libération de la ville de Lille, Julienne-Marie de Bettignies écrit au Maire de Lille pour lui annoncer le décès de sa fille, Louise de Bettignies, décédée en Allemagne le 27 septembre 1918.
Octobre 1914 : Charles Delesalle appelle au calme les Lillois en cas de siège de la ville.
Dans le cadre de l’exposition "Charles, Léontine, Marcel, Rose... des Lillois dans la Grande Guerre", les Archives municipales vous proposent une série de documents du moment autour de la Première Guerre mondiale à Lille. Nous commençons avec le siège de Lille par les troupes allemandes les 11 et 12 octobre et le début de l’occupation au travers des appels au calme du Maire, Charles Delesalle, affichés dans la ville avant l’arrivée des allemands.
Avril 1916: lettres de protestation auprès de l'autorité allemande
En avril 1916, l'autorité allemande va organiser la déportation de milliers d'habitants de Lille et des communes alentours pour les employer à des travaux agricoles dans l'Est de la France. Parmi eux, de nombreuses femmes et jeunes adolescents des deux sexes.