Mots clés
Résultat de la recherche
1708 : l'importance du maintien de la religion catholique à l'issue du passage de Lille sous gouvernance hollandaise
Lors de la guerre de succession d’Espagne, la ville de Lille est assiégée. Elle capitule le 23 octobre 1708 et est occupée par les Provinces Unies (actuels Pays-Bas). Les discussions entre les plénipotentiaires lillois et hollandais portent notamment sur la place de la religion réformée dans la ville nouvellement conquise. Un point sensible qui transparaît dans le document même de la capitulation.
1304 : Lille de nouveau assiégée par Philippe le Bel
Du 24 août au 23 septembre 1304, la ville de Lille est de nouveau assiégée par le roi de France Philippe le Bel. Les négociations pour la capitulation de la ville sont entamées dès le début du siège, avant même de connaître l’issue de la bataille. Nous vous proposons de découvrir les particularités de cette capitulation en date du 14 septembre 1304.
1792 : Lille a bien mérité de la Patrie
Durant la Révolution française, les armées autrichiennes envahissent la France et encerclent Lille en septembre 1792. Suite à la conduite héroïque de la ville durant le siège, la Convention nationale prend un décret le 12 octobre 1792, portant que "la Ville de Lille a bien mérité de la Patrie".
1297 : Lille assiégée par Philippe le Bel
Lille est assiégée du 23 juin au 1er septembre 1297 par le roi de France Philippe IV le Bel. Malgré la défaite, Lille conserve ses pouvoirs. Découvrez les lettres patentes du roi et les raisons de ce siège de la ville, qui était pourtant rattachée à la couronne de France depuis 843.
27 août 1667 : Lille capitule devant Louis XIV
Le 27 août 1667, après 16 jours de siège, le gouverneur espagnol Spinola fait remettre à Louis XIV par l'intermédiaire de son aide de camp, le marquis de Richebourg et le Rewart de la ville Jacques Petitpas les conditions de leur capitulation. Le roi de France installé dans une ferme à Fives amende, annote et accorde chaque article en marge. Le texte ici transcrit dans son intégralité organise dans le détail le retour de Lille dans le giron du royaume de France (Les annotations du roi sont indiquées en gras).
1302 : Le siège de Lille par le Comte de Flandre
Alors que les Flandres sont en proie à la guerre depuis 5 ans, l'armée du Roi de France est défaite à Courtrai par les Flamands. Lille, restée fidèle au Roi, doit faire face au siège du Comte Gui de Flandre.