• Cote :

    AG/68/2

  • Date :

    1415-1709

  • Présentation du contenu : Copies de plusieurs lettres patentes des comtes de Flandre, des Ducs de Bourgogne et des rois d'Espagne, autorisant les Magistrats à lever des impôts sur les vins et les bières, tant dans l'étendue de la ville que dans la banlieue. Défense aux bourgeois et habitants de Lille d'aller boire vin, bière ou eau-de-vie, au nouveau Rédaît de St. Sauveur. Apostille sur requête du fermier des impôts sur les boissons portant défense à toutes personnes d'aller boire dans les lieux exempts, notamment dans la citadelle, où le commandant avait loué trois appartements à des particuliers pour y tenir des cabarets. À cette requête on a joint un mémoire donnant le prix des bières avec la désignation des brasseries et les noms des cabaretiers de la ville. Défense par les Baillis des quatre Hauts-Justiciers aux habitants de la Châtellenie d'aller boire, quérir ou faire quérir du vin ou de la bière dans les tavernes et cabarets de la ville, taille et banlieue de Lille, à peine de 30 florins d'amende ; avec déclaration que la présente défense cessera aussitôt que le Magistrat ferra cesser la sienne. Règlement comprenant 45 articles, pour faciliter la perception des impôts sur les vins, remédier aux fraudes qui se commettent et éviter les occasions d'en commettre.
  • Description physique :

    Importance matérielle : 42 pièces

  • Accès et utilisation :

    Communicable