/medias/customer_197/Etat_fonds_illus/desplanque_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Fonds dit Desplanque.

  • Date :

    1066-1795

  • Présentation du contenu :

    Le fonds dit "Desplanque" tire son nom d'un récolement général des archives anciennes opéré en 1899 par Emile Desplanque. Ce récolement décrit sans classement apparent tous les dossiers antérieurs à la Révolution qui n'entrent pas dans la collection des Pièces aux titres, ni dans le sous-fonds des Affaires générales.

    Il se compose de 17.580 articles parmi lesquels se trouvent les registres aux Bourgeois, les registres aux résolutions du Magistrat, la comptabilité municipale depuis 1318....

    Les registres aux titres et cartulaires contiennent des copies de chartes ou documents remontant à la fin du XIe siècle mais le fonds Desplanque commence véritablement au XIIIe siècle.

  • Origine : Les archives anciennes du fonds Desplanque regroupent l'ensemble des documents antérieurs à la Révolution qui n'entrent pas dans les sous-fonds des Affaires Générales et des Pièces aux titres.

    Aux documents strictement communaux ont été rajoutés des documents provenant de dons ou des documents ne provenant pas de l'administration municipale lilloise.
  • Biographie ou histoire :

    Emile Desplanque (1865-1915)

    Conservateur de la bibliothèque de Lille. Né dans cette ville le 9 mars 1865. Il est le fils d'Alexandre Desplanque, archiviste du Nord. Emile obtient le diplôme d'archiviste paléographe le 23 janvier 1889 avec une thèse sur le Transport de Flandre, étude sur la première réunion de la Flandre française à la France (1297-1369). Malade, évacué de Lille en décembre 1915, il succombe a Paris le 24 décembre 1915. Il a été pendant plusieurs années archiviste des Pyrénées-Orientales.

  • Mode de classement :

    L'inventaire sommaire manuscrit rédigé au début du XXe siècle est le seul instrument de recherche complet sur ce fonds. Celui-ci fait cependant l'objet d'un classement progressif qui, dans la mesure du possible, essaie de respecter le cadre de classement des archives communales défini en 1926. 

    Les tables et registres de catholicité ont été reclassés et recotés dans les sous-séries 1GG et 2GG.

    Les archives relatives aux actes constitutifs de la commune et à la correspondance générale (équivalent de la série AA du cadre de classement  de 1926) ainsi que celles relatives à l'administration communale (équivalent de la série BB) ont été reclassées en 2020. Pour des raisons pratiques, elles n'ont, en revanche, pas été recotées.

    Par ailleurs, certaines pièces ont été numérisées individuellement et ont, à cette occasion, été décrites dans la base de données ; elles sont donc aussi accessibles sur le portail internet des Archives municipales.

  • Autre instrument de recherche :

    Actes constitutifs de la commune, correspondance générale

    Administration communale

    Actes de catholicité - voir la série GG.

    Autres pièces numérisées du fonds dit Desplanque

    L'inventaire sommaire manuscrit réalisé par Emile Desplanque est consultable en salle de lecture.

  • Sources complémentaires :

    Registres de catholicité : sous-série 1GG.

    Tables de catholicité : sous-série 2GG.